Actualités

Esprit de Sel vous annonce une journée conviviale organisée dans le cadre des Hameaux des possibles et vous invite à y participer librement.

Le Sel a été présent aux deux premiers Hameaux des possibles en 2011 et 2012. À l'origine, la formule rassemblait de nombreux acteurs de l'économie sociale et solidaire, associatifs ou commerciaux.

L'organisation de ces journées étant très lourde, les organisateurs ont décidé de créer plusieurs journées, chacune autour d'un thème précis et à dimension plus restreinte.

 

Le Sel n'est pas présent en tant que tel, mais il s'associe pleinement à cette journée conviviale et d'autant plus solidaire que l'association qui gère le Londel, aujourd’hui en difficulté financière, a besoin de soutiens.

Tous les membres du Sel y sont donc conviés (ainsi que tous les lecteurs de ce site, bien sûr !).

Le prochain Hameau des possibles aura donc lieu le vendredi 24 mai 2013, de 10 h à 16 h 30, sur les terres du Centre horticole du Londel à Biéville-Beuville, à l’initiative du Centre horticole du Londel, d’Act’terre solidaire et de l’IRTS (Institut régional du travail social de Basse-Normandie).

«  Malgré les difficultés, déclare Marie-Thérèse Savigny, coordinatrice de cette journée, nous gardons le pouvoir d’agir : habitants de l’agglomération, étudiants, producteurs dans le cadre de dispositifs d’insertion ou pas, acteurs de l’économie solidaire, élus, nous avons su, ensemble, jeter les bases d’un projet économique de territoire pour que tous, quels que soient leurs revenus, aient accès à une alimentation locale et de qualité mais aussi pour que les producteurs puissent vivre de leur production. »

Au menu de cette journée de solidarité :

  • Visite des jardins, participation aux travaux de saison, vente à la Boutique et marché solidaire,

  • Atelier cuisine et repas partageur

  • Espace vidéo et espace expositions, rencontre-débat avec les acteurs d’Act’terre solidaire

  • Musique et spectacles

« L’idée, ce jour là, est de passer un moment convivial ensemble sur une terre agricole aux portes de la ville, un espace auquel nous sommes tous attachés, pour ensemble... tracer l’avenir », résume Marie-Thérèse Savigny.

Organisation de la journée du 24 Mai au Londel

(par Le Londel/AIFST, ACT’terre solidaire, IRTS)

 

Sens de la journée

 

Dans le lieu le Londel aux portes de la ville, tout pousse : des légumes pour les marchés solidaires ou la boutique, des idées de jardins au pied des immeubles, des vies qui reprennent sens, des histoires d’entraide et de solidarité, des (en) vies de grandir, de transmettre, de prendre soin ….. Par notre présence collective le 24 Mai, c’est cela que nous allons mettre en mots, des mots compost que nous allons partager pour nous enrichir de nos complémentarités. Des mots actes que nous allons planter pour faire pousser du Beau, du Vrai…du Vivant.

 

Déroulement

 

Le matin, il y a des choses à faire :

Nous sommes dans une période intermédiaire où les contrats des salariés en insertion se terminent progressivement et ne sont pas renouvelés. Pour tenir, des habitants bénévoles, membres d’ACt’terre solidaire, ont pris le relais. Le 24 Mai, ce sera l’occasion de travailler ensemble en fonction des besoins.

D’autres parmi nous aideront à la boutique où seront également vendus des plants, d’autres encore pourront préparer l’espace où nous partagerons le repas. Les boisinières seront disponibles….Chacun amène ce qu’il veut.

Un espace sera dédié toute la journée à l’écriture des mots. Le midi après le repas, ceux qui le souhaitent seront invités à dire leurs mots pour mettre en partage ce que nous mettons dans ce lieu. Nous invitons également à amener des photos ou toute trace ou empreinte que nous utiliserons par la suite sous forme de publication ou de montage vidéo.

 

L’après-midi, nous débattrons avec ACT’terre solidaire des nouveaux développements possibles de notre action commune. ACT’terre solidaire est l’aboutissement d’une recherche-action démarrée en 2009 et qui- au tout début- a rassemblé le Londel, des collectifs d’habitants le plus souvent accompagnés par la CAF et l’IRTS. Progressivement d’autres ont rejoint la démarche dans un esprit de coopération et d’entraide pour travailler à l’accessibilité pour tous à des produits locaux de qualité.

Concrètement, cela suppose de penser parallèlement :

- Une extension et une meilleure coordination entre les lieux de production et d’autoproduction, notamment en zone urbaine

- La recherche d’économies d’échelle par la mutualisation de besoins transversaux

- La recherche de co-financements publics et privés pour permettre l’accessibilité pour tous à la production locale (monnaie solidaire).

L’action du Londel trouve son sens dans ce cadre.

 

Pratique

 

- Le parking est tout petit, il est donc important de privilégier le covoiturage ou d’autres moyens comme le vélo (à voir notamment avec Vélisol)

- Pour le repas, il faudrait que chacun pense à apporter des assiettes et des couverts.

 

 





Dernières annonces

Gardez contact avec le SEL !

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données